Celle qui Ă©tait de retour…

Hello mes churros !

thecomeback

Cela commence Ă  faire un petit moment que je n’ai plus frĂ©quentĂ© la blogosphĂšre. Le seul fait de me reconnecter ici me semble bien Ă©trange, mais me donne le sourire. La pause que je me suis accordĂ©e m’aura fait beaucoup de bien. Cependant,  je dois admettre que ça commence Ă  me manquer, autant le fait de ne plus Ă©crire, que celui de ne plus vous lire aussi rĂ©guliĂšrement.

Alors, je vais essayer de me dĂ©gager un petit peu de temps. J’aimerais rĂ©ussir Ă  publier au minimum un Ă  deux articles par mois, et consacrer au moins une petite heure hebdomadaire pour vous rendre visite aussi ! L’un ne peut pas aller sans l’autre. J’ai besoin d’échange. Besoin et envie.

J’espĂšre que vous ĂȘtes en forme, et prĂȘts Ă  me revoir montrer le bout de mon nez ツ

Prenez soin de vous, et passez une belle journĂ©e ❣ !

Publicités

Pas un « adieu », mais un « au revoir »…

Hello mes churros,

cody-black-327733

J’espĂšre que vous allez bien ?

Cela fait plusieurs semaines que j’ai cessĂ© de poster des articles. Ce n’Ă©tait pas planifiĂ©, et ce n’est pas forcĂ©ment dĂ» Ă  l’arrivĂ©e de l’Ă©tĂ© ou du manque de temps pour le faire (mĂȘme s’il y a eu une part de cela au dĂ©but).

J’avais perdu le plaisir de venir Ă©crire ici. Je ne suis pas certaine de retrouver l’envie de le faire un jour. Ou alors, de façon moins rĂ©guliĂšre que j’ai pu le faire au cours de ces derniĂšres annĂ©es.

Le fait de me tenir Ă©loignĂ©e de la blogosphĂšre m’aura permis de consacrer davantage de temps Ă  d’autres projets, et de rĂ©flĂ©chir Ă  ma vie. Au sens que je veux lui donner.

Si je ne m’engage pas Ă  revenir par ici aussi frĂ©quemment que par le passĂ©, c’est parce que je sais qu’il me sera impossible de le faire. J’ai un concours Ă  prĂ©parer, une projet personnel qui me prends pas mal de temps, et il est aussi prĂ©vu que je parte en Andalousie cet Automne.

J’ai toujours pensĂ© que pour bien bloquer, il fallait le faire avec passion et ne rien forcer. Que cela reste un « loisir » et non une obligation. Je verrai donc ce que l’avenir (me) rĂ©serve. En attendant, je vous souhaite plein de belles choses,

Prenez soin de vous ❀

Suivre ses envies…

Hello !

jeanseberg.pngCheveux courts obligent, mes passages au salon de coiffure sont devenus plus frĂ©quents qu’auparavant. Par chance, j’ai trouvĂ© celui oĂč je me sens bien, et duquel je ne sors jamais déçue. Ce qui est quand mĂȘme trĂšs important !

Il y a quelques jours de cela, je ne savais plus quoi faire de mes cheveux. Ils avaient tant repoussĂ© que je n’Ă©tais pas loin d’avoir la coupe Beatles. C’Ă©tait une horreur Ă  mettre en place, j’avais l’impression de ne plus ressembler Ă  rien.

À ce moment lĂ , j’ai hĂ©sitĂ© Ă  les laisser repousser un peu, me disant que je finirai vite par obtenir un carrĂ© court, puis que je n’aurais plus qu’Ă  laisser pousser davantage.

Faut dire que j’Ă©tais malade, donc je n’avais pas toutes mes idĂ©es en place. Parce qu’un peu plus tard, je me suis vue dans le miroir, et je me suis rappelĂ©e Ă  quel point je trouve que les cheveux longs me rajeunissent trop & ne me mettent pas spĂ©cialement en valeur.

Et puis honnĂȘtement, les cheveux courts, quand on y a « goĂ»tĂ© », c’est difficile de s’en passer.

JS2.PNG

Les supers hĂ©ros ont leur cape et/ou des gadgets Ă  gogo, moi j’ai mes cheveux courts ! C’est comme s’ils me confĂ©raient un certain pouvoir. J’ai rĂ©ellement gagnĂ© en assurance depuis que j’ai adoptĂ© ce nouveau style de coiffure.

Je ne m’Ă©tais jamais sentie aussi sĂ»re de moi, ni aussi fĂ©minine. Avec les cheveux longs, je me sentais banale, et je crois que j’apprĂ©cie Ă©galement de ne plus avoir ce sentiment.

Du coup, j’ai mĂȘme coupĂ© encore plus court que les deux fois prĂ©cĂ©dentes. J’en avais envie, et je suis toujours mes envies capillaires. Mon moto ? « Au pire ça repousse !« . Je me dis qu’il y a des choses tellement plus graves dans la vie…

Je ne regrette absolument pas ma dĂ©cision. Je n’ai d’ailleurs eu que des Ă©chos positifs, et ça me fait sourire car j’ai repensĂ© Ă  mon ancienne voisine, une vieille dame adorable, qui me disait toujours que les cheveux courts m’iraient bien, et me donneraient l’impression de revivre. J’avais seulement quinze ans et c’Ă©tait pour moi hors de question de dire au revoir Ă  ma tignasse, dĂ©sormais je songe Ă  quel point elle disait vrai, et je comprends ce qu’elle voulait dire…

Je me sens renaĂźtre. VĂ©ritablement.

Belle journĂ©e Ă  vous, prenez soin de vous et essayez de vous tenir au frais ❣

Objectifs du mois #3

Hello mes churros !

JUNE.PNG

Je sais que Juin est dĂ©jĂ  bien entamĂ©, mais je viens de rĂ©aliser que je n’avais pas publiĂ© mes objectifs du mois, du coup ce sera dĂ©sormais chose faite.

(Le bilan du mois passé, se trouve : ICI )

Ils sont au nombre de cinq, et je vous les présente ci-dessous :

â–ș Ne pas ĂȘtre trop dĂ©pensiĂšre. J’ai envie d’essayer d’ĂȘtre raisonnable d’un point de vue financier. Je me lĂącherai au moment des soldes ! haha En attendant, mes seuls achats seront pour gĂąter les gens que j’aime.

â–ș Continuer Ă  Ă©crire rĂ©guliĂšrement. MĂȘme si parfois cela reprĂ©sente beaucoup de travail, c’est aussi un rĂ©el plaisir, et je sais que je dois en passer par lĂ  si je veux espĂ©rer obtenir des rĂ©sultats un jour !

â–ș Faire du sport. J’aimerai me muscler, et avoir un corps plus tonique, alors je me motive !

â–ș Suivre mes envies. Cela n’y paraĂźt pas Ă  lire comme cela, mais cela fait partie des petites choses qui m’aident Ă  m’affirmer, Ă  prendre confiance en moi. C’est important d’ĂȘtre soi, Ă  100%, et de l’assumer.

â–șLĂącher prise. Positiver. Accepter que les choses ne soient pas parfaites.

Et vous ? Quels sont vos objectifs pour ce mois de Juin ?

Prenez soin de vous ❣

 

Saisir l’instant…

Hello mes churros !

hope-house-press-253820-ConvertImage

Photo: Hope House Press

J’espĂšre que vous allez bien ? Pour ma part, un vilain virus m’aura tenu Ă©loignĂ©e de la blogosphĂšre, puisque j’Ă©tais clouĂ©e au lit H24 avec de la fiĂšvre et d’autres symptĂŽmes que je ne souhaite Ă  personne. Je suis encore un peu fatiguĂ©e, alors il me faudra certainement du temps pour reprendre un rythme habituel, rĂ©pondre aux commentaires, et rattraper mon retard sur vos blogs !

Je viens nĂ©anmoins ici en vitesse afin de partager avec vous un article que j’avais Ă©cris et que je comptais publier plus tĂŽt, enfin dĂ©sormais ce sera fait ;)

€€€€
Le matin, j’ai plusieurs rituels, dont celui d’aĂ©rer chez moi. J’aime ouvrir mes grandes fenĂȘtres et faire entrer l’air frais, cela fait autant de bien Ă  la maison qu’Ă  moi-mĂȘme.

Le Printemps venu, (et l’Ă©tĂ© approchant Ă  grands pas !) la rue est un soupçon plus animĂ©e que durant les mauvais jours.

Du coup, des fois, on surprend des bouts de vie, on entend des bribes de conversation sans y faire gaffe. C’est comme un fond sonore qui berce plus qu’autre chose.

Puis, parfois, mĂȘme si c’est plus rare, il y a des scĂšnes qui me donnent le sourire.

Ainsi, l’autre matin, j’Ă©tais occupĂ©e Ă  checker vite fait mes mails quand j’ai entendu une de mes voisines crier « Je t’aime ! « 

J’ai rĂ©alisĂ© que c’Ă©tait Ă  son fils, quand une petite voix lui a rĂ©pondu « Je t’aime aussi ». Un peu gĂȘnĂ©, parce que comprenez : c’est un grand… de neuf ans.

C’est tout bĂȘte et tout simple, mais j’ai trouvĂ© ça tellement mignon.

On oublie si souvent de dire aux autres qu’on les aime, que je tenais Ă  partager cette petite histoire avec vous.

« Je t’aime« . Ce sont des mots qui font autant plaisir Ă  dire qu’Ă  entendre, alors mĂȘme s’ils sont Ă  user avec parcimonie pour conserver toute leur valeur, n’oublions pas de les dire Ă  ceux qui nous sont chers…

€€€€
Exprimez-vous facilement vos sentiments ?

Passez un beau Lundi et prenez soin de vous ❣