Coupables d’être nés

Je crois que c’est à l’âge de dix ans que j’ai découvert  » Le journal d’Anne Frank « .  Je ne sais plus par qui j’en avais entendu parler (école ? entourage ? tv ?) , toujours est-il que j’avais été l’emprunter à la bibliothèque près de chez moi. C’est une lecture qui m’a marquée et aura sans doute été l’élément déclencheur d’un grand intérêt pour tout ce qui concerne cette période de l’Histoire. J’ai depuis lu et relu ce roman à différents âges. Toujours avec la même émotion. Plus tard, j’ai également découvert « Mon amie Anne Frank » parmi les différentes ouvrages couvrant ce sujet.

Image

Dernièrement, et alors que j’en avais lu le roman dès sa parution, j’ai regardé « Elle s’appelait Sarah«  (livre dont le titre m’avait fait penser à « Comme toi de Goldman », chanson que j’ai toujours affectionnée).  J’avais quelques craintes parce que les adaptations cinématographiques d’un livre ne sont pas toujours à la hauteur de nos espérances. Mais pas cette fois-ci. Le film est magnifiquement bouleversant. Il y a un tas de scène extrêmement émouvantes. (c’est bien une des rares fois où j’aurais pleuré devant un film !)

Image

Du coup ça m’a ramené à une discussion que j’ai eu l’autre jour. Durant notre scolarité, jamais nous n’avons évoqué le Vel’ d’Hiv’. Que les nazis envoyaient les juifs dans des camps de concentration oui, mais que la police française avait fait cette opération « Vent Printanier » : pas une seule fois. Alors qu’il me semble important que cette partie là soit connue de toutes les générations. Certes c’est un fait peu glorieux, sombre et inhumain mais c’est arrivé et je pense que cela devait être dit, ne serait-ce que pour en tirer des leçons et que plus jamais une telle chose ne se reproduise. 

capture-20140529-123024

Ceux qui osent prétendre que ceci n’a jamais existé, me mettent hors de moi. Quand je pense à tout ce que l’on a infligé à des milliers de gens (dont des enfants innocents), à tous ceux qui ont vu leur vie se briser injustement … Et tout ça pour quoi ? Pour rien si ce n’est la bêtise et la cruauté humaine.

A quoi ça sert que l’être humain soit doté de la parole si c’est pour se conduire de manière si bestiale ?  Si on a un brin d’humanité, on ne peut pas clamer en son âme et conscience que tout ça n’est qu’imagination. (au collège, je me souviens que nous avions reçu le témoignage d’une vieille dame qui avait vécu l’horreur des camps de concentration, elle n’était pas juive mais résistante. Savoir que certains niaient l’existence de cette période de l’Histoire la révoltait autant que ça la peinait à en croire les larmes qui faisait briller ses yeux.)

Bref du coup, depuis que l’autre jour j’ai replongé dans un roman qui évoquait le Vel’ d’Hiv, j’enchaîne les films de ce genre là. Sont prévus « La rafle » et « La vie est belle« . Ainsi que les lectures de  » La petite fille du Vel’ d’Hiv » d’Annette Muller et « Le journal d’Helga » d’Helga Weissová. Oui, je vais m’infliger pas mal d’émotions. La mémoire du passé, de toutes ces victimes est essentielle. 

« Pour ne jamais oublier et surtout que cela ne se reproduise plus jamais. »

capture-20140529-124448

♦ Le titre de l’article est tiré d’une expression d’André Fossard.

Publicités

6 réflexions sur “Coupables d’être nés

    • heylinaa dit :

      Merci beaucoup :) ! J’avais quelques petites hésitations à le publier car c’est tout de même un sujet sensible mais ça me tenait à coeur d’en parler. Et comme tu dis nous devons avoir ce devoir de mémoire, c’est essentiel.

  1. ifeelblue dit :

    Il y a aussi le livre/film « Le pianiste », et les livres de Primo Levi (dont Si c’est un homme), que je te conseille. Beaucoup d’émotion en perspective!

  2. Ginie dit :

    Eh ben ça prend aux tripes cet article …

    Perso, le livre qui m’a vraiment touché sur cette époque est « si c’est un homme » dont parle Ifeelblue. C’est un de mes livres préférés (et il ne parle pas d’amour mais de cruauté humaine)… Il est aussi horrible de voir, qu’en 2014 il existe encore des gens qui sont capable de barbaries juste car tel ou untel est juif (ou musulman, catho etc) … Un homme est un homme, en dehors de la religion ou même de la politique…

    • heylinaa dit :

      Je vais essayer de me le procurer au plus vite ce livre !
      Oui, c’est affreux, chaque être humain devrait avoir les mêmes droits et privilèges, peu importe sa nationalité, sa couleur de peau, sa religion ou je ne sais quoi encore. Dommage que la violence prime souvent sur la parole :-/

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s