« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé… »

candles

Dans la vie, on est souvent amenés à connaître des déceptions de la part des gens. Par exemple, qui n’a jamais pleuré suite à un chagrin d’amour, quand bien même était-ce pour le pire des abrutis ? J’ai longtemps été très affectée par toutes les déceptions rencontrées, aussi bien amicales que sentimentales. Encore récemment, j’avais tendance à me rendre malade pour des gens qui n’en valaient pas toujours la peine.

Puis j’ai appris (et surtout réalisé) que oui, on peut être triste de perdre l’amour ou l’affection que l’on avait pour quelqu’un. Mais on finit par se relever, par rencontrer quelqu’un d’autre, que ce soit un(e) ami(e) ou un chéri.

Les vraies blessures naissent là où l’on sait que peu importe le fait qu’on donnerait tout l’or du monde, il ne nous sera jamais donné l’occasion de retrouver un être cher à notre coeur. Que ce soit pour dix secondes ou pour dix minutes, c’est fini. Du jour au lendemain, d’une minute à l’autre on se retrouve séparés entre Ciel et Terre. Ne restent que les souvenirs.

Alors on essaie de se rappeler des bons moments, de la voix de la personne, non seulement de la couleur de ses yeux mais aussi de son regard, de son parfum, de son rire, de ses mimiques, … On a envie de garder intact les moindres détails. Certes, il y a les photos et les vidéos mais ça ne remplace pas le fait de pouvoir serrer l’autre dans ses bras, de partager des bouts de vie avec l’être cher en question, et tant d’autres choses encore. Non, ça ne peut pas remplacer tout cela… Impossible.

J’ai eu le privilège, le bonheur, de l’avoir dix-neuf ans dans ma vie. Je savais qu’elle n’était pas éternelle, mais ça n’empêche pas que le jour où ça arrive, c’est toujours trop tôt.

 » Tu ne m’as pas laissé le temps, De te dire tout ce que je t’aime, Ni tout ce que tu me manques … « 

enjoythe

Publicités

4 réflexions sur “« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé… »

  1. Ginie dit :

    La vie est trop courte, nous devons profiter au maximum des gens qui comptent pour nous et leur dire… J’ai perdu les miens il y a peu d’années, la douleur reste toujours vive, je leur parle tous les jours mais ils ne sont plus présents physiquement…

    Pleins de Bisous ♥ Encore plus que d’habitude ♥

    • heylinaa dit :

      Tout à fait, même si perso ça me fiche quand même la frousse de voir à quel point le temps passe vite …

      Oui, d’une façon ils continuent à vivre dans nos coeurs, mais il reste un manque c’est certain.

      Merci ♥♥

  2. Eclectik Girl dit :

    oh je suis désolée !
    au début, la douleur est vive, ca prend au tripes, on pense qu’on ne remontera pas la pente,
    et puis, comme tu dis, on s’efforce de se souvenir du meilleur. Mais tous les jours, on pense un peu a cette personne chère à notre cœur, on continue de la faire vivre dans notre quotidien.

    je te souhaite beaucoup de courage

    bisous

    • heylinaa dit :

      Merci, c’est tout à fait ça, on continue à la faire vivre d’une autre manière … Mais les « dates anniversaire » d’un décès restent douloureuses.

      Bisous

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s