Savoir s’émerveiller, c’est être capable de vivre.

smilingbaby

On répète souvent que l’adulte se doit d’être une sorte de modèle pour les plus jeunes. Sauf que l’autre jour, je me suis dit qu’on ferait parfois bien de s’inspirer des enfants également, de se rappeler celui que l’on a été soi-même. Essayer de ne pas oublier de se montrer humble et concevoir que le nombre des années ne fait pas tout.

C’est un ptit bout que j’ai croisé qui m’a fait repenser à tout cela. Il était (passagèrement) malade et donc un peu grognon car fatigué, mais ce n’est pas ça que j’ai réellement retenu de lui. Ce qui m’a conduit à ces réflexions, c’est de voir le grand sourire et l’éclat de rire qu’il a eu simplement en découvrant un de ses jeux favoris dans le sac apporté par sa mère. Puis tous les sourires qui lui venaient pour des broutilles et qu’il distribuait ensuite aux gens dans la salle d’attente. 

Petit, on ressent tout intensément. Si on se fait mal, on va pleurer et aller rechercher du réconfort dans les bras de sa maman. Même si souvent, on a eu plus peur que mal. Mais à côté de ça, un rien peut nous rendre heureux. Quand on est gamin on a la capacité de s’émerveiller pour tout et n’importe quoi. Une simple bêtise peut nous amuser, nous ravir, nous distraire, nous faire sourire. Je me souviens que lors d’un stage en crèche, il suffisait d’un rien pour qu’un petit éclate de rire et c’était alors l’une des plus belles récompenses de la journée. Le rire d’un bébé, c’est juste magique.

Arrivés à l’âge adulte, il est vrai que l’on doit faire face à plus de difficultés, parfois seuls, mais est-ce pour autant une raison d’oublier que la vie nous offre aussi bien des raisons de sourires ? Elles peuvent quelquefois paraître minimes, mais il n’y a pas de petits bonheurs insignifiants. Un sourire échangé, un arc-en-ciel, un petit mot doux, une plaisanterie, un bon gâteau, un éclat de rire, un rayon de soleil… Comme le dit si bien un bon gros ours de chez Disney: Il en faut peu pour être heureux   !!

U

Un mot pour décrire: spontanéité

Publicités

5 réflexions sur “Savoir s’émerveiller, c’est être capable de vivre.

    • heylinaa dit :

      Oui c’est ça le soucis, passé un certain âge on a du mal à se contenter des petites choses toutes simples. Comme tu dis on en veut toujours plus, etc … Alors que finalement la plupart des choses qui font qu’on goûte au bonheur ne s’achètent pas … ♥

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s