Le courage, c’est de pouvoir avancer.

sensitive

J’ai souvent eu Ă  coeur de cacher ma sensibilitĂ©. Aujourd’hui encore, je ne peux m’ouvrir que face aux gens en qui j’ai confiance. J’ai Ă©tĂ© trop blessĂ©e par le passĂ© pour apparaĂźtre sans carapace. MĂȘme si je considĂšre qu’ĂȘtre sensible (et empathique) peut-ĂȘtre un atout, c’est aussi difficile Ă  gĂ©rer de temps en temps. J’ai parfois l’impression d’ĂȘtre submergĂ©e par les Ă©motions.

Je suis le genre de fille qui va se torturer l’esprit durant des heures (parfois beaucoup plus) Ă  cause d’une simple remarque, qui ressasse ce qu’elle aurait pĂ» ou du dire/faire. Celle qui essaie de ne pas blesser les autres car elle a horreur de faire du mal… (mais celle qu’on Ă©pargne pas toujours pour autant). Cette fille qui doute de tout et mĂȘme (voir surtout) d’elle-mĂȘme.

Ces derniers temps, j’aurai aimĂ© pouvoir me couper du Monde. Ne plus avoir Ă  ĂȘtre tĂ©moin de la folie et de la cruautĂ© humaine, ne plus avoir Ă  entendre toutes les mauvaises nouvelles qui inondent les tĂ©lĂ©s, la radio et mĂȘme les rues. Mais ces choses existeraient tout de mĂȘme. Le fait est que c’est difficile d’avoir l’impression d’ĂȘtre une Ă©ponge qui absorbe les sentiments, la tristesse,… NĂ©anmoins, c’est aussi ce qui me rend humaine.

cerises

« Ne mĂ©prisez la sensibilitĂ© de personne. La sensibilitĂ© de chacun, c’est son gĂ©nie. » (Baudelaire)

cerises

A cĂŽtĂ© de ça, j’avais mes propres soucis, mes propres malheurs, certes dĂ©risoires face Ă  tout le reste, mais tout de mĂȘme de taille Ă  mes yeux. Cela faisait des jours, des semaines que je luttais. Contre moi-mĂȘme, contre ce que je ressentais. Je me suis mentie, poussĂ©e Ă  bout. Comme si je devait ĂȘtre un bon petit soldat. Mais je ne suis que moi, Lina. Avec mes forces et mes faiblesses.

J’ai rĂ©alisĂ© que je n’avais pas le droit de me bousiller la santĂ©. Je dois faire un travail sur moi-mĂȘme et apprivoiser la vie. Faire les choix qui me semblent ĂȘtre bons pour moi. Continuer Ă  avancer…

MalgrĂ© ses difficultĂ©s, la semaine passĂ©e m’aura permis de rĂ©aliser que j’avais une fausse image de moi-mĂȘme. Les gens ne se mettront pas Ă  ne plus m’apprĂ©cier (ou Ă  ne plus m’aimer) Ă  cause de certaines dĂ©cisions que je prends. Je ne baisserai pas non plus dans leur estime. C’est sans doute ce que je craignais le plus. J’ai une peur terrible de l’abandon, d’ĂȘtre mal jugĂ©e. C’est con, je sais. Ces temps difficiles m’auront toutefois prouvĂ© que je peux compter sur le soutien de plusieurs personnes, ça aide … et ça n’a pas de prix.

Publicités

8 réflexions sur “Le courage, c’est de pouvoir avancer.

  1. Ginie dit :

    La vie est faite de choix, d’obstacles, d’erreurs, de fautes mais ce n’est pas pour autant que cela fait de toi une mauvaise personne. Cela ne fait pas de toi une personne Ă  fuire… Tes choix ne concernent que toi et ton bien ĂȘtre, fais ce qui te semble bon. Pour ma part je ne disparaitrais pas comme ça (dĂ©solĂ©e xD) Courage ma belle, Tu es une battante et tu le prouve jour aprĂšs jour en essayant de pousser tes limites, c’est aussi ce qui te rend plus forte ;-) Pleins de Bisous ♄

  2. ifeelblue dit :

    punaise je suis exactement comme toi, Ă  me repasser en boucle certaines conversations ou des trucs que j’ai dit et Ă  me prendre la tĂȘte lĂ -dessus….
    je pense qu’il ne faut jamais perdre de vue qu’on vit pour soi, pas pour les autres… essayer d’accorder moins d’importance au regard des autres… mais c’est pas Ă©vident!

    • heylinaa dit :

      Dans un sens, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule Ă  me prendre la tĂȘte Ă  ce sujet, j’envie ceux qui arrivent Ă  ĂȘtre plus lĂ©gers.

      Tu as totalement raison. C’est vrai que ce n’est pas simple, mais arriver Ă  ne plus se soucier de tout cela, ça doit ĂȘtre libĂ©rateur … J’espĂšre y arriver un jour, c’est un gros travail Ă  faire sur soi :)

  3. La Fripouille dit :

    Comme chanterais la Reine des Neiges  » let it go » , « libĂ©rĂ©Ă©Ă©e, dĂ©livrĂ©Ă©Ă©e ».
    Je pense que c’est ça le secret du bonheur. LĂącher prise. Ne pas prendre les choses trop Ă  coeur. Se laisser aller et ne pas s’attarder sur des futilitĂ©s.

    • heylinaa dit :

      Tout Ă  fai :). Perso j’envie les gens qui arrivent Ă  avoir une part d’insouciance, ça me manque, mais je sais que ça se « travaille ». Parce qu’au final se prendre la tĂȘte ne sert pas Ă  grand chose … Ă  part se rendre malade.

  4. Louve dit :

    TrĂšs jolie citation de Baudelaire, que je devrais apprendre par cƓur et me rĂ©pĂ©ter plus souvent ! Effectivement, la sensibilitĂ© n’est pas toujours facile Ă  gĂ©rer, mais elle a ses points positifs aussi. Quelqu’un de sensible dans les moments difficiles le sera davantage face aux belles choses qui l’entourent et sera plus aptes Ă  les apprĂ©cier, Ă  mon avis…;)

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s