Apprendre à se connaître et savoir ce que l’on souhaite

life

J’ai passé un peu moins d’une semaine loin de ma ville actuelle. Sans internet, délaissant le virtuel pour le réel. Cela m’a fait du bien. Ce n’était pas prévu que je m’en aille, mais ça aura été bénéfique. Il parait que tout arrive pour une bonne raison.

J’ai passé des journées agréables, relaxantes. Je me sentais bien. Du coup, ça m’a fait un peu mal au coeur de repartir, même si c’est temporaire. Au final, je me dis que pour l’instant, ma place est là-bas … mais que j’aurai tout à y bâtir. Ou presque tout…J’ai pû profiter du calme pour réfléchir à certains sujets délicats. Pas jusqu’à me torturer l’esprit comme souvent, juste ce qu’il fallait.

¤ Je me suis dis qu’il était temps de mettre un terme à une amitié qui ne m’apportait rien de bon. Je me rattachais à des souvenirs d’un temps heureux (et lointain), mais désormais, je veux avancer. Je n’ai pas de temps à perdre avec des relations toxiques. Cette personne ne m’a pas manquée, je n’ai pas songé une seule fois au fait que j’aimerai avoir de ses nouvelles, c’est un signe assez révélateur. 

¤ J’ai réalisé qu’il y a des questions sans réponses qui me font du mal. Des impressions qui me blessent. J’attends, mais j’espère pouvoir parler rapidement de ce qui me tracasse. C’est à moi de jouer !

¤ J’ai pris de nouvelles « résolutions » dans le domaine sentimental. Pour le moment, je réalise que je suis bien seule et que je n’ai pas besoin d’être en couple pour être heureuse. Si je rencontre quelqu’un de bien, tant mieux, sinon tant pis. Au final, je pense que c’est important d’être en paix avec soi-même avant de pouvoir partir vers une relation solide.

Aussi, en une semaine, j’ai réalisé à quel point j’étais plus forte que je ne le pensais. J’ai également observé qu’en faisant des petits efforts, j’étais capable d’être bien plus sociable que je croyais. Quand on se pousse à aller vers les gens, ceux-ci nous le rendent bien et la vie devient plus douce.

Katherine Pancol

Katherine Pancol

Publicités

6 réflexions sur “Apprendre à se connaître et savoir ce que l’on souhaite

  1. Ginie dit :

    Je suis contente de voir que cela t’a apporté que de bonnes choses :-) et cela présage un futur heureux là bas. Tu vois, tu es une fille bien meilleure que tu ne le crois ;-) Puis, je suis sure que les choix que tu as fait sont aussi les meilleurs pour toi, oui pour TOI, on s’en fiche un peu de l’avis des autres ;-) Mais il faut dire que tu as soulevé ma curiosité sur ces choses qui te font du mal… j’espère que cela ne durera pas (la souffrance hein pas le fait d’être au courant xD) Prends soin de toi ♥

    • heylinaa dit :

      Je l’espère en tout cas :) / Pour les choix faits … je ne peux pas revenir en arrière de toute façon donc j’ose croire que j’ai pris les bonnes décisions, j’imagine qu’un jour tout prendra un sens/ A propos de ces choses qui me blessent, j’en reparlerai peut-être à l’occasion, quand j’aurai avancé à ce sujet … (tu m’as fait rire avec cette précision ^_^)
      Dans tous les cas, merci pour tes mots et ton soutien sans faille :) ♥

  2. ifeelblue dit :

    ton point sur les amitiés toxiques, ça me rappelle tellement de souvenirs… c’est clair qu’à un moment, il faut savoir tirer un trait sur certaines personnes. bon courage!

    • heylinaa dit :

      Tout à fait, c’est difficile sur le moment (surtout que j’ai tendance à ne pas être rancunière, ce qui n’est pas toujours une qualité), mais sur le long terme c’est sûrement bénéfique. Merci beaucoup :) !

  3. Aline - Inspiré et Créé dit :

    Ah, les amitiés toxiques, ça me parle bien ça!
    Je suis dans la même étape justement, je me disais récemment que j’étais attachée à une personne du passé, que cette personne a évoluée aujourd’hui et que ce n’est plus la même… inutile d’y rester attachée si c’est pour souffrir.
    Continuons notre bonhomme de chemin!
    Je suis d’accord avec toi pour le fait de se sentir bien avec soi-même, la personne que l’on doit aimer le plus et qui restera toujours là, n’est personne d’autre que nous-même!

    • heylinaa dit :

      C’est plutôt rassurant de voir qu’au final on est beaucoup plus nombreux qu’on ne pense à être confrontés à ces amitiés toxiques. Une fois qu’on accepte de voir les choses en face et qu’on se décide à changer les choses, je pense que c’est déjà un bon début :)

      Pour le reste, ce que tu dis est bien vrai ! Il faut apprendre à s’aimer et à se respecter soi-même avant de pouvoir construire une relation saine avec autrui …

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s