À votre santé

health

Je suis restée plusieurs mois sans avoir de nouvelles d’une amie. La raison ? Une sortie annulée à cause de ma santé. Je sais que de l’extérieur, ça peut paraître bizarre car tout s’est enchaîné rapidement et il y a encore des périodes où je vais aller super bien, puis subitement me retrouver à ne plus pouvoir faire cinq cent mètres.Je fais de l’hypotension orthostatique, avec depuis peu de la tachycardie et tout ce qui va avec. En clair, quand je suis debout ma tension se modifie, mon coeur s’emballe et j’ai tout un tas de symptômes supers joyeux ( vertiges, nausées, maux de tête, fatigue etc) Je n’en avais pas parlé ici car je n’aime pas m’étaler sur ma santé et en dehors de ma famille proche (et 2-3 amis), je n’en parle d’ailleurs à personne car j’estime que ça ne les regarde pas.

J’avoue que des fois ça me démange quand quelqu’un se demande pourquoi je n’avais pas postulé à tel ou tel emploi saisonnier, mais zut, je n’ai pas à me justifier. Cela m’agace assez de ne parfois pas vivre comme je le voudrais car je ne suis pas « assez » en forme. J’ai un rendez-vous médical à venir qui devrait m’aider à trouver des solutions pour que tout cela devienne moins handicapant. Car non, ce n’est pas par plaisir que j’ai refusé des sorties, comme ce n’est pas par plaisir que je me dois de dire non pour une balade ou une virée shopping, c’est juste que quelques fois, je ne peux pas.

Pour anecdote, le premier médecin que j’avais consulté ( le mien était en congé) avait eu un conseil fabuleux. « Quand vous sentez un malaise arriver, vous n’avez qu’à vous allonger ». Je m’imagine fort bien aller faire mes courses et m’allonger en plein rayon fruits et légumes parce que je me sens mal, vraiment très discret. Merci mon gars !

Bref tout ça pour dire que j’aurais aimé que cette amie ne me fasse pas culpabiliser d’être malade. Si ça avait été l’inverse, je l’aurais rassurée que ce n’était pas grave pour notre sortie et que j’espérais simplement qu’elle irait mieux. Comme c’était déjà arrivé pour elle, comme c’était arrivé avec d’autres. Si je parle de tout cela, c’est primo: pour dire à quelqu’un qui vivrait avec le même soucis de santé qu’il ou elle n’est pas tout(e) seul(e) et secundo parce que j’ai réalisé que peu de gens sont compréhensifs quand on traverse des passes pas très amusantes. J’ai la chance d’avoir ma famille et une poignée d’amis qui sont toujours là, mais d’autres ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Tant pis pour eux. Qu’ils ne s’étonnent pas si j’ai du mal à revenir vers eux, même s’ils ont fait le premier pas. Encore plus quand ce n’est que par curiosité malsaine. J’ai envie de m’entourer de gens aimants et positifs.

Publicités

14 réflexions sur “À votre santé

  1. Korwynn dit :

    Tiens, comme une histoire de déjà vu pour moi aussi ! :-)

    Mon souci principal – outre ma faible quantité d’énergie qui me rend rapidement amorphe le soir (et en faire des extrasystoles), outre ma capacité à stresser au quotidien et à avoir différents symptômes en rapport, outre mon agoraphobie qui nuit à mes déplacements et à ma vie sociale – c’est mon dos. Une petite malformation de naissance, rien de finalement si grave que ça et nous sommes en réalité très nombreux à en souffrir. On s’adapte. Mais…

    Que se passe-t-il quand, alors qu’on devait tracer 300 km pour voir quelqu’un en Belgique, d’un coup la crise commence au matin du RDV, pour la 2e fois par ailleurs ? Rien de plus simple : je me suis fais engueuler, et j’ai donc une copine qui fait la tronche mais bien. Si elle savait à quel point je préférerais avoir un dos fonctionnel… Ironique quant on sait qu’elle est toujours malade, tout l’hiver, de choses improbables.

    Mais bon. Ça permet au moins de faire le tri entre ceux qui sont là pour nous et ceux qui ne sont là que pour avoir de la compagnie. ;-)

    Les meilleurs restent. :-)

    • Linaa dit :

      Je compatis pour tout et je ne peux que comprendre la situation. C’est à croire que les gens oublient qu’eux aussi ont parfois des ennuis de santé et que les autres ne sont pas forcément épargnés. C’est sûr qu’à moins d’apprécier la situation (ce qui inclurait d’être un peu sadique envers soi-même), c’est souvent râlant d’être bloqué à cause de X raisons médicales. Les gens ont du mal à saisir que ce n’est pas qu’on ne veut pas, mais que l’on ne peut pas, il y a là une grande différence ! C’est sûr que ça aide à faire un tri dans les relations et comme tu dis, les meilleurs restent :)

  2. Ginie dit :

    Ah ça y est elle est réapparue??!! Mais comme je te l’ai dit à l’époque, c’est qu’elle ne te connaît pas, n’a pas confiance et ne te mérite pas ;-)

    C’est un peu mon cas quand certaines personnes me proposent des sorties, mais que je m’en sens incapable car je dois prendre la voiture par exemple… ça m’angoisse et me paralyse… Ce n’est pas que je ne veux pas, c’est juste que j’en ai pas (encore) tout à fait la force. La dépression laisse des séquelles… Mais quoi qu’il en soit (je ne vais pas m’étaler sur moi) ces gens ne cherchent pas vraiment le pourquoi, ne s’inquiètent pas plus pour toi etc.. Alors soit, on ne va pas devoir se justifier sans cesse.

    J’espère que tes soucis trouveront remède rapidement (hors le fait de devoir t’allonger en pleine rue xD) en attendant fais attention à toi ♥

    • Linaa dit :

      Oui, l’air de rien. Sans doute en effet ;) En tout cas ma déception a été trop grande pour que j’oublie son attitude …

      Je te comprends tout à fait (les angoisses je connais xD), je pense qu’il faut le vivre ou l’avoir vécu pour réaliser. C’est vrai que rares sont ceux à essayer de savoir d’où viennent un blocage, à avoir la patience et la compréhension nécessaires. Dans cette situation là on a besoin de tout sauf d’être jugée ;) Comme tu dis, on ne va pas se justifier sans arrêt.

      Merci ( haha oui, je passerais pas inaperçue :P ) ♥♥

  3. Clem C. dit :

    Coucou,
    Très bel article. Malheureusement, c’est du vécu pour moi. J’ai une grosse anémie et pas mal de carences. Ça affecte mon moral, dépression etc, mais surtout et avant tout mes reins, les deux.
    Ca est apparus l’année dernière, pendant ma 4ème année d’école ingénieur. Non seulement, la quasi totalité de la classe m’a tournée le dos. Je me suis retrouvé seule, et sans amis. Avec eux qui crachait sur mon dos sans chercher à comprendre le pourquoi du comment. Cerise sur le gateau, mon école a fait la même chose, et ma remercié après 4ans… 4ans et te retrouver à Bac+0, c’est un coup très dur (j’ai d’ailleurs fait un article dessus, c’est l’article le plus populaire de mon blog, si jamais tu es prise de curiosité ^^’).
    On est au final, jamais totalement seule, il y a toujours quelqu’un dans le monde qui à le même cas, l’important est de le trouver.
    Bisous bisous

    • Linaa dit :

      Merci :)
      Bon sang, c’est vraiment difficile cette accumulation de choses en plus de tout ce qui relève du médical ( j’irais voir ton article), que l’école te fasse ce coup là, ça ne devrait pas être permis. Tout à fait, on est jamais aussi seule qu’on ne le croit parfois. Je t’envoie plein de courage ♥
      Bisous

  4. Caroline dit :

    Coucou, arrivée ici via Hellocoton, je ne connais pas ton histoire mais tes soucis de santé m’ont directement fait penser au syndrome dont a souffert la blogueuse derrière Deliciously Ella (http://deliciouslyella.com/philosophy/about/ , tout est expliqué dans son « about ») et dont elle s’est sortie en modifiant drastiquement son alimentation. J’ai bien conscience qu’il ne s’agit pas du propos de l’article et peut-être la connais-tu déjà, mais on ne sait jamais que cela puisse t’intéresser. Voilà, juste pour le principe de partager. Courage pour la suite en tout cas !

    • Linaa dit :

      Coucou,

      Merci pour tout ! J’ai été voir ce blog et c’est effectivement le même genre de syndrome. Je m’étais renseignée sur les « soins » possibles et je savais que ça pouvait inclure un changement dans mon alimentation, mais ça restait flou, grâce à son blog ça me donne déjà des idées plus précises … et de l’espoir ! Ce qui n’est pas négligeable. Encore merci :)

  5. Anonyme dit :

    Merci pour ce message plein de vérité ! Ça fait plaisir de voir qu on est pas seuls dans cette situation !!!
    Tous mes meilleurs voeux pour ton rétablissement !

    • Linaa dit :

      Oh mas c’est moi qui te remercie pour ton commentaire ;) Merci beaucoup !
      Comme je devine que tu traverses ou a traversé le même genre de choses, je te souhaite du mieux également ;)

  6. Hélisma dit :

    Salut,
    J’ai moi aussi connu cela pendant une grosse partie de ma scolarité dans le supérieur. Souvent malade car j’ai une faible constitution, pendant un an j’ai été très souvent absente, mais des absences d’un ou deux jours à cause de malaises. Ce qui laissait penser à mes chers camarades et même professeurs que je séchais les cours alors que personne ne me connaissait, et connaissait mon état de santé. Heureusement je justifiais toutes mes absences.
    Ca allait loin, les reflexions, les piques, les insultes, sans même me connaître et savoir pourquoi je suis absente. Alors que parfois c’était très grave mais je n’essayais pas de me justifier. Ces gens la n’en valent pas la peine.

    Ces avec ce genre d’expérience qu’on arrive à savoir qui sont nos vrais amis, sur qui nous pouvons compter et qui vaut la peine de s’inquiéter pour lui.

    Bonne continuation =)
    Bisous ♥

    • Linaa dit :

      Je comprends ton vécu, je trouve ça affreux que ça puisse aller aussi loin que les insultes et tout le reste. Personne n’est à l’abri, les problèmes de santé peuvent survenir à tout moment. Mais comme tu le dis, ça permet de reconnaître les gens qui sont sincères … et les autres ! Bonne continuation à toi aussi et merci d’avoir partagé ton histoire :)
      Bisous ♥

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s