Humilier n’est pas aimer

large (3)

Ces derniers jours, j’ai lu plusieurs articles concernant cette mode qu’ont certains parents de filmer les punitions infligĂ©es Ă  leurs gosses. Des vidĂ©os qu’ils diffusent ensuite sur les rĂ©seaux sociaux. (cela se dĂ©roule essentiellement aux USA, mais ce type de choses peut/pourrait arriver ailleurs) Alors certes, je n’ai pas d’enfants, mais ça ne m’empĂȘche pas d’avoir une opinion sur le sujet. Je me demande Ă  partir de quel moment on peut croire qu’on va rendre service Ă  son gamin en l’humiliant devant des tas d’inconnus ?

J’ai en mĂ©moire cette petite fille de 10 ans que son pĂšre avait fiĂšrement exhibĂ©e sur facebook, avec un look digne d’une enfant en premiĂšre section de maternelle,  et les commentaires enthousiastes de certaines personnes qui paraissaient jubiler derriĂšre leurs Ă©crans «Bravo ! C’est ça ĂȘtre parent.» ou encore «On voit qu’en plus, elle n’a pas l’air contente, fĂ©licitation !». TrĂšs honnĂȘtement, cela m’a fait voir rouge.

Je sais bien qu’il n’est pas toujours facile de se faire entendre par un enfant et que certains ont peut-ĂȘtre un caractĂšre plus difficile que d’autre (mais lĂ  encore, est-ce qu’en tant que parent, on ne contribue pas au caractĂšre que se forge notre enfant ? Ne l’influence-t-on pas un minimum ? Je ramasse les copies dans deux heures :P ) Pour autant, je pense qu’il existe mille autres solutions que celle-ci. Si je me projette dans le futur, j’ai le ventre qui se tort rien qu’Ă  l’idĂ©e d’imaginer humilier mon propre enfant de la sorte. Vraiment, je veux bien accepter l’idĂ©e qu’Ă  notre Ă©poque les rĂ©seaux sociaux soient omniprĂ©sents, mais lĂ  je dis non. D’autant plus qu’on ne met pas l’accent sur la faute de l’enfant, on se contente de l’humilier. Je ne sais pas vous, mais pour ma part, je n’y vois aucune valeur Ă©ducative.

Pour en revenir Ă  l’exemple donnĂ© ci-dessus, je repense Ă  cette gamine qui a dix ans et qui est donc en Ăąge de comprendre ce qui se passe autour d’elle. De rĂ©aliser l’humiliation dont elle fut la cible. Il est possible aussi qu’elle ait eu droit Ă  certaines moqueries par la suite (le contraire m’Ă©tonnerait). Peut-ĂȘtre que ça ne lui ĂŽtera pas toute confiance en elle, ce que je lui souhaite d’Ă©viter, mais qu’en sera-t-il le jour oĂč tout ça dĂ©rapera et qu’un enfant/ado commettra l’irrĂ©parable (il y a d’ailleurs eu un suicide chez une gamine de 13 ans, humiliĂ©e par son pĂšre) ? Ne trouvez-vous pas ce phĂ©nomĂšne dangereux ? Vous verriez-vous agir de la sorte ?

Publicités

13 réflexions sur “Humilier n’est pas aimer

  1. Melgane dit :

    Je trouve ça absolument effrayant. Comme le disait une pĂ©do psychitre ce genre de chose brise complĂštement la confiance de l’enfant en ses parents. C’est totalement irresponsable et stupide de faire ça.

    • Linaa dit :

      Je veux bien croire que ça brise la relation parent-enfant, quand ta propre famille t’humilie de la sorte, ça ne peut pas s’oublier. Totalement oui.

  2. Clem C. dit :

    Coucou,

    Tu viens de m’apprendre un truc lĂ , je ne savais pas que ça existait… Et je cherche Ă  comprendre… Si je suis la lĂ©gislation française, c’est illĂ©gal, on devrait ĂȘtre tranquille ici. Mais aux US ça devrait l’ĂȘtre aussi… On n’a aucunement le droit de porter prĂ©judice Ă  quelqu’un et d’afficher cela sur la toile. En tant que parents, tu es responsable du droit Ă  l’image de ton enfant, okay, mais pas du droit de prĂ©judice. Je comprends mĂȘme pas comment la protection de l’enfance ne rĂ©agit pas!
    C’est pire que dangereux, je suis peut ĂȘtre radicale, mais humilier son enfant pour avoir un semblant de reconnaissance d’autoritĂ©, ça mĂ©rite la prison. 3mois ferme, ça les calmerait! Faire ça, montre la monstruositĂ© humaine mine de rien…

    Bisous, avant que je m’emporte! ♄

    • Linaa dit :

      Je ne comprends pas non plus qu’Ă©tant donnĂ© que le phĂ©nomĂšne est connu, personne ne rĂ©agit. Pour moi ça s’apparente Ă  de la maltraitance donc effectivement, sans doute qu’un passage par la case prison leur ferait le plus grand bien et leur permettrait de rĂ©flĂ©chir Ă  la monstruositĂ© de leur acte.
      Bisous ♄

  3. La Sagesse Malabar dit :

    Je suis carrĂ©ment contre cette pratique. Faut-il ĂȘtre dĂ©bile pour faire ça.
    J’ai une fille de quatre ans et je me vois trĂšs mal l’humilier, que se soit en privĂ© ou en public pour lui faire « comprendre la leçon ». Ce n’est pas ainsi que je vois son Ă©ducation. Je prĂ©fĂšre largement lui parler, expliquer les choses que faire ça, mĂȘme si parfois, j’ai l’impression qu’elle se fiche totalement de ce que je lui dit. Je me rappelle d’un conseil de Super Nanny (ça remonte ça, j’avais quoi, seize/dix-sept ans) qui disait que parler calmement en se mettant Ă  sa hauteur et en la regardant dans les yeux Ă©tait bien plus prometteur que crier, gifler ou justement humilier. J’applique ça au quotidien et ça porte ses fruits.
    D’ailleurs, je ne vois pas en quoi humilier son enfant peut avoir du bien pour lui. A part le dĂ©truire psychologiquement (comme les sĂ©vices corporels en fait) et en faire un ado puis un adulte mal dans sa peau.
    J’ai plus l’impression que cette pratique est lĂ  pour faire mousser les parents et rien d’autres. J’ai du mal Ă  comprendre en quoi cela pourrait Ă©viter que l’enfant ne refasse sa bĂȘtise. Faudrait vraiment m’expliquer. Malheureusement, ce genre de pratique existe depuis bien longtemps et les rĂ©seaux sociaux sont justes lĂ  pour accroitre le phĂ©nomĂšne.
    Je serais presque pour faire subir la mĂȘme humiliation, voire pire, aux parents. Histoire qu’ils voient Ă  quel point ils sont cons.

    • Linaa dit :

      Comme toi, je suis du genre Ă  privilĂ©gier le dialogue avec un enfant, parfois on a effectivement l’impression que ça leur passe un peu au dessus de la tĂȘte, mais je suis certaine qu’ils enregistrent trĂšs bien. Je ne vois pas non plus comment ces « parents » pensent qu’humilier leur enfant va lui rendre service. Cela lui enlĂšvera sans doute toute estime de soi. C’est une forme de maltraitance « moderne » rĂ©voltante. Comme toi, je me suis demandĂ©e comment rĂ©agiraient les parents s’ils subissaient le mĂȘme genre d’humiliation. Il y a fort Ă  parier que soudainement, ça leur paraĂźtrait bien moins amusant (car oui, certains sont assez dĂ©biles pour s’en vanter et en rire)

  4. Emma June dit :

    Je ne connaissais pas ce phénomÚne et je suis fonciÚrement choquée!!
    Comment est-ce possible que cela puisse se faire?
    Je reste perplexe.
    Comme tu le dis si bien, humilier n’est pas aimer et que ca soit filmĂ© ou pas, il y aura des sĂ©quelles…
    C’est triste et rĂ©voltant.
    Perso, je n’aime pas non plus ceux qui filment leurs enfants en train de pleurer, comme si cela Ă©tait risible -mĂȘme si c’est moins grave…

    • Linaa dit :

      J’ai Ă©tĂ© choquĂ©e Ă©galement et rĂ©voltĂ©e. Je ne comprends pas que la loi ne puisse pas protĂ©ger ces enfants d’une telle humiliation. Il y a dĂ©jĂ  le harcĂšlement scolaire qui est un vrai flĂ©au, alors si mĂȘme dans la sphĂšre familiale des choses pareilles se produisent, ça en devient inquiĂ©tant.

      Oh ce genre de vidĂ©os aussi me serrent le coeur, je me souviens de parents qui avait filmĂ© leur petit garçon qui faisait littĂ©ralement une grosse crise de pleurs, ce n’Ă©tait pas un caprice, on ressentait sa dĂ©tresse, comment peut-on penser Ă  filmer cela au lieu d’essayer d’aller rĂ©conforter son enfant ? Les gens feraient parfois mieux d’oublier la technologie pour favoriser les relations humaines et familiales.

  5. Ginie dit :

    Je tombe des nues, je n’avais pas encore entendu ni vu de telles choses… AprĂšs on s’Ă©tonne du taux Ă©levĂ© de suicide chez les jeunes, que les gens n’aient pas confiance en eux, se renferment etc. Comment un parent peut-il? ! Aurait – il apprĂ©ciĂ© Ă  la place de l’enfant?! Autant donnĂ© une fessĂ©e, ce qui n’a jamais traumatisĂ© personne mais lĂ  non….

  6. Cynthia-Freaky Family Story dit :

    Non mais ce monde par en vrille complĂštement et j’ai l’impression que les enfants sont les premiers Ă  souffrir de la bĂȘtise de leurs parents. Quand ce n’est pas des nouveaux nĂ© enfermĂ©s dans des tiroirs pour les calmer ( ? ) ce sont des enfants humiliĂ©s devant le monde entier.
    C’est paradoxal pour moi qui suit blogueuse de dire ça , mais je dĂ©teste les rĂ©seaux sociaux. Ils rendent les gens encore plus fous qu’ils ne le sont dĂ©jĂ . Les pauvres gosses qui ont subit ce genre de « punitions » ne s’en sortiront pas sans sĂ©quelles malheureusement…

    • Linaa dit :

      Cela fait peur (j’ignorais pour les bĂ©bĂ©s dans des tiroirs, quelle horreur ! )
      Le soucis au fond ce n’est pas tant les rĂ©seaux sociaux que l’usage que certains en font :( Je trouve ça moche. Les gens se sentent souvent forts dĂšs lors qu’ils sont planquĂ©s derriĂšre un Ă©cran. AprĂšs pour ces enfants-lĂ  je passe effectivement que le traumatisme restera.

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s