Être loin de toi

capture-20150617-143919

«Si tu savais comme je déteste quand tu viens. Tu me donnes envie de m’isoler. D’être loin de tout et de tout le monde. Je repousse mes larmes autant que possible, car je me dis souvent que pleurer ne fait pas avancer les choses. Cependant quand l’angine de chagrin est trop forte, je m’autorise enfin à les laisser danser sur mes joues. Dans la nuit quand plus personne ne peut me voir, ni même m’entendre. J’étouffe mes sanglots. Le temps d’une chanson. Ou deux. Seule avec ma peine et mes angoisses que je ne souhaite pas toujours partager. Toi, tu t’en moques. Tu fais le coup à plein de gens, insensible à la peine que tu engendres.

Tu m’ôtes toute gaieté. Toute envie de parler. De manger. D’exister. En ta compagnie, je ne ris presque plus. Je ne chante plus comme à mon habitude. Je deviens l’ombre de moi-même. Une pâle copie qui s’acharne à faire semblant d’aller bien, d’être encore animée par un brin d’espoir. Mais la vérité c’est que je suis lasse de tout. Que je me met à vivre à moitié, mon coeur bat trop vite mais au fond, je respire à peine.

Je n’ai pas envie de te laisser t’installer durablement. Pas envie que tu profites de ma fatigue présente. Je souhaite être forte et me relever. Une fois de plus. Je désire que chacun de mes rires te brise en mille éclats. Que chacun des rêves que je m’autorise, m’ôte de ton emprise. J’ai besoin de t’éloigner de moi.

Toi, la déprime. »

ps: Tu ne remporteras pas la partie.

« C’est quand on n’a plus d’espoir qu’il ne faut désespérer de rien. »

hurtbutfine

(article écrit lors d’un gros coup de blues, désolée pour le ton peu joyeux du texte, mettre des mots sur ses émotion semble parfois essentiel.)

Que faites-vous en cas de déprime ? Avez-vous des astuces qui vous aident à remonter la pente ?

 

Publicités

8 réflexions sur “Être loin de toi

  1. parcoursdunecombattante dit :

    J’adore ce texte même si le ton est très triste! Je me retrouve dans tous tes mots! Comme on dit chez moi, « souris et la vie te sourira » je ne pense pas qu’il y a de remède magique pour cet état à part ne pas se laisser faire!! Courage!! Je pense fort à toi!

  2. luteys29 dit :

    J’aime la façon dont tu décris la déprime, c’est exactement ce que je ressens dans ces moments-là. Parfois il n’y a aucune raison, parfois oui. On la laisse prendre le pas pour mieux la repousser. On pleure pour pouvoir rire à nouveau. Enfin, très beau texte. Triste sans être lourd et finalement plein d’espoir.

    • Linaa dit :

      Merci beaucoup !
      C’est tout à fait ça. La déprime vient par vagues, disons qu’il faut essayer de ne pas la laisser nous submerger … ;)

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s