Savoir s’écouter pour trouver le bon chemin

road

Je me suis longtemps cherchée côte pro. Il faut savoir que j’ai été très mal orientée à la fin du collège (comme beaucoup de jeunes, je suppose), d’où des choix que je regrette encore aujourd’hui. Même si j’évite de trop ressasser cela vu que ça ne servirait à rien, sauf à me faire du mal. Je me souviens d’une discussion avec ma première conseillère mission locale (avec qui je pouvais vraiment parler de tout), elle m’avait dit alors quelque chose de tout simple mais qui m’avait fait avoir un déclic : « Tout le monde n’a pas un master, ce n’est pas pour autant qu’on a raté sa vie ».

En plus, très honnêtement, je ne suis pas carriériste pour un sou. Alors pourquoi ? Le regard des autres ? Je commence à m’en moquer royalement. Ces dernières années, j’ai eu divers projets, j’essayais de me caser dans des domaines qui ne me correspondaient pas. Peut-être pour faire ce qu’on pouvait attendre de moi, ou bien pour (me) faire croire que j’avais trouvé ma place, un boulot bien rangé, etc

J’ai beaucoup réfléchit ces derniers temps. Je n’ai justement aucune envie d’avoir une vie de bureau bien tranquille. Aller travailler le ventre noué et rester assise sur une chaise huit ou neuf heures durant, ça n’est tout simplement pas pour moi. Du moins pas actuellement. J’ai d’autres espoirs. Je me suis renseignée et mes rêves ne sont pas irréalisables. Tant pis si ça me prend du temps pour atterrir là où je souhaite.

minion

Je pense qu’il est parfois nécessaire de s’écouter et d’arrêter de prendre trop en compte l’avis des autres. Quoi qu’on fasse, il y aura toujours des gens pour dénigrer nos choix. Ce genre de personnes qui pensent qu’on fait n’importe quoi parce que nos envies ne collent pas aux leurs. La vérité, c’est que chacun de nous a SON idéal qui lui est propre. Qui d’autres que nous même pourrait savoir ce qui nous rend réellement heureux ?

Et vous, est-ce que ce qui concerne vos études ou votre travail était une évidence ou pas du tout ? Estimez-vous faire un job qui vous épanoui ? Seriez-vous prêt à tout quitter ?

Publicités

10 réflexions sur “Savoir s’écouter pour trouver le bon chemin

  1. Melgane dit :

    Je pense qu’il est important d’essayer d’atteindre son idéal. Ça ne veut pas dire que l’on va y arriver, au moins on se dira si on échoue qu’on a tout fait pour y parvenir… De mon côté j’ai un peu galéré mais pas tant que ça. Je suis passée par plein de souhaits de métier, je suis allée en Seconde dans un lycée où il n’y avait que des filières S, et puis finalement j’ai fait ma Première en L parce que je savais réellement ce que je voulais.

    • Linaa dit :

      Oui voilà, on en sort au moins avec la satisfaction d’avoir essayé. C’est bien que tu aies su assez tôt ce que tu voulais faire, ça évite de se perdre en route ;)

  2. Clem C. dit :

    Coucou ma belle!

    L’important c’est la recherche de ton bonheur dans la vie, si tu l’atteins, tu t’en contrecarre des autres. Et pour l’être il faut vraiment trouver sa propre voie! Alors fonce, et vraiment! =D
    Je ne sais pas si tu as lu mon article sur les études, j’y raconte mon parcours. Je n’ai pas eu le choix de ce que je voulais faire, et je ne l’aurais jamais. Faudra que je m’y fasse! Heureusement que je suis quelqu’un qui se contente de peu! :)

    Bisous!

    • Linaa dit :

      Coucou :)

      Merci pour tous ces gentils mots ♥
      Je vais foncer oui, peu importe le temps que ça me prendra, il est temps que j’apprenne à vivre pour moi ;)

      Je crois avoir lu ça oui, en tout cas tu dois avoir un mental d’acier pour t’accrocher à des études que tu n’as pas forcément choisies ! C’est une bonne chose oui :)

      Bisous !

  3. Ginie dit :

    Il faut faire quelque chose qui nous plaît, que cela se fasse en 1 ou 10 ans peu importe. Les études ne font pas une personne. Beaucoup de grands hommes, qui ont fait de grandes choses, n’ont pas d’études 😉 Perso je ne fais pas le job de mes rêves et je ne sais pas si j’y parviendrais mais je le garde dans un petit coin tout près 😉 Mais dis moi… c’est quoi alors ton projet ?? 😆 En tout cas fonce et ne te retourne pas !!! Besos 😙😘

    • Linaa dit :

      C’est vrai, je n’y avais même pas pensé ♥ :) J’espère que le boulot de tes rêves te sera un jour accessible :) Dans le secteur animalier ;) Je t’en parlerais plus « en privé » ;) Merci, je vais foncer oui !!
      Beijinhos ♥♥

  4. jesuisunoxymore dit :

    En effet je trouve ça hyper important de faire quelque chose qui nous plaît, que le travail ne soit plus forcément synonyme de corvée. Personnellement, j’ai eu a chance de savoir ce que je voulais faire depuis le collège, et ai pu directement me diriger au lycée vers une section artistique, mais c’est vrai que de demander à des collégiens de choisir ce qu’il veulent faire à cette âge là, les pousse souvent à se précipiter vers des domaines que les gens (notre famille souvent) veulent que l’ont choisissent plutôt qu’un domaine qui nous intéresserait vraiment

    • Linaa dit :

      Oui, tout à fait.
      En effet, c’est une vraie chance, j’ai l’impression que c’est assez rare de savoir ce qu’on veut faire aussi tôt. Pour ma part c’est surtout le collège qui n’a pas vraiment fait son travail ( j’ai une famille qui m’a toujours soutenue dans mes choix, ce qui n’est pas toujours le cas j’en ai bien conscience) Avec le recul, je pense que le fait qu’ils sachent que je partais dans un autre établissement a fait qu’ils s’en fichaient royalement de mon avenir (sauf qu’après le harcèlement scolaire, je n’avais aucune envie de faire mes années lycée au même endroit) Je trouve qu’on devrait être mieux accompagné, choisir son avenir à 15 ans, c’est un peu la loterie en fait :/

  5. Korwynn dit :

    J’vais faire court. J’ai détesté faire des études. Je suis sortie sans diplôme, même pas le bac, malgré avoir quand même réussis à me caser dans une école supérieure, où je n’ai pas eu plus mon BTS. :-)
    Aujourd’hui je suis ingé, et diplômé.

    Les gens qui tentent très maladroitement de nous diriger durant les études sont souvent en décalage et ne font qu’une bête association compétence métier, sans prendre en considération la personnalité ou même l’environnement du métier. Le résultat est souvent déplorable.

    Avec le temps, j’ai compris que certains de mes traits de personnalités ne pourraient s’exercer dans ma profession, alors je garde ça pour mes passions. Et je n’ai oeuvré qu’à une chose : rendre mon emploi le plus doux possible au quotidien et le moins stressant/vidant pour avoir une vie extérieure pleine.

    Un travail encore à l’oeuvre. Ca prend du temps.

    Puisse tu réussir dans tes projets, c’est important de ne pas se limiter. :-)

    • Linaa dit :

      Ton parcours force le respect ! Comme quoi on peut s’en sortir malgré tout et réussir :) Pour ma part j’aimais/aime les études, mais la phobie scolaire a fait que je suis et serais incapable de retourner à tout ce qui s’apparente à une salle de cours, puis je crois aussi qu’à un certain âge on a davantage envie d’être « sur le terrain » qu’à étudier des théories. C’est bien que tu ais pu trouver un certain équilibre, c’est important. Merci beaucoup, je vais y travailler en tout cas ;)

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s