Les coulisses de ma vie à l’école…

school

Il y a des moments qui nous font tout sauf rire au moment où on les vit, mais qui, après coup, deviennent des anecdotes plus ou moins amusantes. L’école a pour moi été source de petites mésaventures en tous genres. En voici quelques unes :

J’ai testé :

— Se faire enfermer dans la salle de classe.
J’étais occupée à ranger un truc dans mon cartable et la maîtresse ne m’a tout bonnement pas vue puisque partiellement cachée par mon bureau. L’autre salle qui communiquait avec ma classe étant fermée aussi, j’ai réussis à atteindre le verrou de l’intérieur et sortir dans le couloir avant de rejoindre la cour. Au retour, la maîtresse s’est étonnée de ne pas avoir fermée la classe à clé, mais je n’ai pas osé lui raconter ce qui s’était passé.

— Se faire oublier à l’école.
J’avais changé d’école primaire et mon père travaillant tard (lui seul conduisait à l’époque!) c’était un voisin qui passait me chercher puisque son fils était dans ma classe. Un jour, ils m’ont tout simplement… oubliée. Je me voyais déjà devoir dormir à l’internat, dans une chambre façon princesse Sarah quand elle atterrit au grenier vous voyez. Finalement, on a réussit à joindre un ami de ma famille (car évidemment, vivons la poisse à fond, le téléphone chez moi sonnait un coup sur deux) et il est venu me chercher avec mon frangin… qui s’était cassé les poignets. C’était clairement pas notre jour. (Sinon pour info, après ça mon père a changé ses horaires et je n’ai plus été oubliée.)

— Escalader un portail pour sortir.
J’ai déjà mentionné cette anecdote dans un tag. Pour faire simple, contrairement aux deux premières anecdotes, j’étais au lycée et avec des copines de ma classe nous DEVIONS ressortir de l’établissement à tout prix car on était supposées rejoindre notre classe pour un projet commun à l’extérieur. Sauf qu’il y avait une grève et que des abrutis refusaient de laisser sortir qui que ce soit. Du coup, ni une ni deux, on s’est débrouillées à se faire la courte échelle avec une copine qui était restée à l’extérieur ainsi que son petit-ami (oh et l’appui d’un arbre). Bizarrement, ça reste un de mes meilleurs souvenirs de cette époque, tellement c’était complètement fou d’escalader ce grand portail. On avait bien ri malgré le côté loufoque de la situation x)

En dépit de ces quelques péripéties (il y en a eu bien d’autres, mais ça serait trop long de tout vous raconter), je mentirais si je disais que l’époque où j’allais tranquillement à l’école sans me soucier de rien ne me manque pas parfois. Enfin, surtout les années primaires, il ne faut pas exagérer non plus ;-)

Et vous, avez-vous des aventures du genre à raconter ? Si c’est le cas, je suis toute ouïe :)

Publicités

17 réflexions sur “Les coulisses de ma vie à l’école…

  1. Sara dit :

    Hello !

    C’est drôle de relire les aventures de ce genre haha à l’école.
    J’ai aussi expérimenté le fait d’être oubliée à l’école en primaire haha. Au collège, j’ai déjà escaladé des haies aussi haha.

    xoxo

  2. Ginie dit :

    Ah bah tu as été gâtée toi 😅 (la peur de l’abandon ne viendrait pas de là ??) … moi je ne me rappelle que de ne pas avoir voulu faire un objet en terre cuite à la maternelle et la maîtresse m’a mis dans un dortoir tant que ma maman ne venait pas me chercher… au final j’ai fait une casserole 😂😂

    • Linaa dit :

      N’est-ce pas (et j’avais déjà été oubliée une première fois par la mère d’une copine xD) (la peur de l’abandon non, ça des origines plus profondes en fait ;) ) / Mdr t’avais déjà un sacré caractère :P Tu l’as gardé cette casserole au moins :P ??

      • Linaa dit :

        Héhé si ça peut te rassurer j’étais parfois obstinée aussi (genre la seule qui a tenu le cap pour ne pas bouffer leur satané poisson à la tomate plein d’arêtes ce fut moi… et j’ai gagné la bataille #fierté lol) Roo ça aurait pu être une oeuvre d’art :O !

      • Linaa dit :

        Même pas, j’avais surtout exaspéré la dame de la cantine et suscité l’admiration des gamins de ma table lol
        Tellement :P

  3. Melgane dit :

    Soit t’es particulièrement malchanceuse, soit je suis particulièrement chanceuse, mais en tout cas rien de tel n’est jamais arrivé ! (ma vie est d’une platitude sans nom xD)

  4. Nina dit :

    Sur le coup, je veux bien te croire que ça n’était pas drôle , même si maintenant tu peux en rire.
    Le seul souvenir qui me vient à l’esprit pour moi et qui m’a beaucoup marqué c’est en grande section, l’ATSEM m’avait puni en soulevant ma jupe et en baissant ma culotte , je devais rester comme ça debout pendant toute la récréation…. Rien que d’y penser , ça me choque .

    • Linaa dit :

      Oui, maintenant ça m’amuse d’y repenser, moins sur le moment en effet.

      Bon sang, ça me révolte qu’elle ait osé te faire ça. On peut punir un enfant, mais pas en l’humiliant de la sorte ! Il y a vraiment des gens qui ne tournent pas rond :/

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s