« Un film qui vous brise le coeur et vous recolle les morceaux ensuite… »

PHIL.jpg

L‘autre jour, j’ai enfin pu regarder le film « Philomena » que je mourais d’envie de voir depuis… sa date de sortie (en 2013 me semble-t-il). Hélas, à l’époque, le cinéma le plus proche de chez moi ne l’avait pas programmé (bande d’ingrats). Du coup, l’autre après-midi, alors que j’avais plusieurs heures à tuer avant un rendez-vous, quelle ne fut pas ma surprise et ma joie de découvrir qu’il était diffusé sur une chaîne cinéma !

Pour ceux ou celles qui se diraient : « Euuh, Philoquoiii ?? », voici pour vous l’histoire résumée en quelques lignes :

« Irlande, 1952. Philomena Lee, encore adolescente, tombe enceinte. Rejetée par sa famille, elle est envoyée au couvent de Roscrea. En compensation des soins prodigués par les religieuses avant et pendant la naissance, elle travaille à la blanchisserie, et n’est autorisée à voir son fils, Anthony, qu’une heure par jour. À l’âge de trois ans, il lui est arraché pour être adopté par des Américains. Pendant des années, Philomena essaiera de le retrouver.Quand, cinquante ans plus tard, elle rencontre Martin Sixmith, journaliste désabusé, elle lui raconte son histoire, et ce dernier la persuade de l’accompagner aux Etats-Unis à la recherche d’Anthony. »

PHILOMENA

Ci-dessus Judi Dench et Steve Coogan dans les rôles de Philomena Lee et Martin Sixmith, puis la vraie Philomena accompagnée du véritable Sixmith ;)

Ce film est adapté de l’histoire vraie de Philomena Lee. Si vous ne l’avez encore jamais vu, un seul mot : foncez ! Généralement, j’ai du mal à rester concentrée sur une seule chose à la fois, mais là je suis restée scotchée devant mon écran tv.

Je vous préviens d’emblée, c’est une histoire émouvante. Par certains aspects, ce film m’en a rappelé un autre que j’avais beaucoup apprécié : Evelyn, avec Pierce Brosnan.

Le personnage de Philomena est excessivement attachant (et amusant à la fois). D’où le fait que le film puisse alterner entre le côté tragique et l’humour. On s’attache à cette vieille dame, à la jeune femme qu’elle était, et à son histoire. Je compte d’ailleurs me procurer le livre « L’enfant perdu de Philomena ». C’est également un plaisir de suivre le duo que forment cette mamie Irlandaise et le journaliste, dont les deux caractères diffèrent tant. Ce film amène à bien des interrogations et personnellement, je suis admirative du caractère de Phil, mais je ne vous dirais pas pourquoi car je risquerai de spoiler certaines parties du film.

Pour conclure, je dirai qu’on a là un film brillant, porté par de sublimes acteurs.

Aviez-vous vu ce film ? Si oui, qu’en aviez-vous pensé ? Si non, seriez-vous tentés de le regarder ?

barre.jpg

* Le titre de cet article reprend en partie la critique du film écrite par Robbie Collis, pour The Telegraph.

 

Publicités

2 réflexions sur “« Un film qui vous brise le coeur et vous recolle les morceaux ensuite… »

  1. Ginie dit :

    Ah ça me donne envie.. je prend note 😉 (au début je me suis dit « mince un film qui raconte la vie de Lina » … cause Irlande et couvent :-D )

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s