Ces choses que j’aurais souhaitĂ© (me) dire…

Hello !

youngermeAujourd’hui, j’ai eu envie de partager avec vous un article un peu spĂ©cial. En effet, j’ai eu l’idĂ©e de sĂ©lectionner 5 conseils que j’aurais aimĂ© pouvoir donner Ă  une version plus jeune de moi-mĂȘme. Notamment Ă  l’adolescente que j’Ă©tais. Avec le recul, on prend conscience de certaines choses. Alors, voici les 5 conseils qui m’apparaissaient comme Ă©tant les plus importants, et qui peuvent s’appliquer Ă  tout le monde:

# N’aie pas peur d’ĂȘtre qui tu es

J’ai l’impression d’avoir passĂ© ma vie, et encore plus mon adolescence, Ă  m’excuser d’ĂȘtre. Comme si j’avais le sentiment de dĂ©ranger, d’ĂȘtre de trop. J’ai eu beaucoup de mal Ă  savoir qui j’Ă©tais, et je me sentais en dĂ©calage avec ceux de mon Ăąge. Je suis convaincue qu’on a tous en nous quelque chose d’unique, ça n’est pas grave de ne pas ĂȘtre « comme les autres », bien au contraire ! Il faut ĂȘtre fiĂšre de soi, croire en nos capacitĂ©s, et se regarder avec bienveillance. En clair: ĂȘtre sa meilleure amie. Assumer qui l’on est. Le revendiquer. S’aimer.

# N’Ă©coute pas les autres, ne les laisse pas t’atteindre

Quand j’ai changĂ© de collĂšge, cela a Ă©tĂ© trĂšs difficile. J’ai beaucoup souffert des remarques reçues Ă  cette Ă©poque. J’Ă©tais ultra timide, et donc une cible facile. Du coup, j’ai commencĂ© Ă  croire ce que mes chĂšres camarades disaient. Je me sentais moche, nulle, sans intĂ©rĂȘt. Le peu de confiance que j’avais en moi s’est alors envolĂ©. Avec le recul, je me dis que j’Ă©tais idiote de les Ă©couter. Idiote de prendre leurs critiques pour des vĂ©ritĂ©s absolues, et de rejeter les compliments des autres, car je n’y croyais pas/plus. D’oĂč l’importance, lĂ  encore, de croire en soi. De savoir remettre les cons Ă  leur place quand c’est nĂ©cessaire (parce que des abrutis, on en croise tout au long de notre existence). Et surtout, ne pas oublier que le collĂšge ou le lycĂ©e, ce ne sont que des Ă©tapes Ă  passer. Ce n’est pas la ligne d’arrivĂ©e.

 # Ne prends pas tout trop au sérieux

Que ce soit dans la vie, en cours, ou avec les garçons, j’ai toujours tout pris au sĂ©rieux. (Bon, si on omet les cours de biologie durant lesquels je dessinais ou m’amusais Ă  trouver des rimes amusantes Ă  ce que disait le prof. ) Trop au sĂ©rieux. J’aurai aimĂ© ĂȘtre moins soucieuse de tout, plus lĂ©gĂšre et insouciante ! J’aurai aussi aimĂ© prendre conscience que dans la vie, rien n’est Ă©ternel, pas mĂȘme les ennuis.

BEHAPPY

 # Sois « Ă©goĂŻste positive », ne culpabilise pas de vouloir penser Ă  toi

Combien de sorties ai-je annulĂ© pour ne pas blesser une tierce personne ? Combien de fois ai-je renoncĂ© Ă  faire quelque chose qui me plaisait pour ne pas dĂ©cevoir quelqu’un ou le/la laisser en plan ? J’ai quasiment toujours fais mes choix en fonction des autres, quitte Ă  m’oublier.

# Suis tes envies, OSE

Que tes projets paraissent fous aux yeux des autres, ou non, Ă©coute ton coeur. Suis tes envies. N’aie peur de rien. Fonce. Ose. On n’a qu’une vie. Tomber Ă  sept reprises, ça signifie aussi se relever huit fois.

HonnĂȘtement, des conseils Ă  me donner, j’en aurais eu des tonnes. MĂȘme Ă  l’heure d’aujourd’hui, il y a des choses qui me bloquent et que j’aimerai dĂ©passer, comme la peur de l’Ă©chec, ou celle du temps qui passe, pour ne citer que cela…

Et vous ? Quels sont les conseils que vous auriez aimé pouvoir vous donner quelques années en arriÚre ?

Passez une belle journĂ©e et prenez soin de vous ❣

Publicités

22 réflexions sur “Ces choses que j’aurais souhaitĂ© (me) dire…

  1. carrie4myself dit :

    Les Ă©poques ont change; l’Ă©cole et son bullying! arghhh.
    Il faut communiquer, etre bien entourĂ©e, discuter, oser parler; de la part des parents mais aussi de l’enfant/ado.
    Le lieu, l’Ă©poque, l’environnement scolaire et familiale sont mega importants.
    Belle journee. Bizzz

    • Linaa dit :

      C’est important d’en parler, c’est certain. Personnellement, j’ai vĂ©cu 2 annĂ©es d’harcĂšlement scolaire (collĂšge + lycĂ©e ). Au bout d’un moment, c’est juste impossible de le cacher, pour ma part c’Ă©tait des crises de larmes avant de partir en cours tellement j’angoissais d’y aller. J’ai trouvĂ© du soutien auprĂšs de mes proches, mais rien du cĂŽtĂ© de l’Ă©quipe pĂ©dagogique. Jamais. Seule une surveillante du collĂšge se montrait « humaine ». Les autres fermaient les yeux. Quand ils n’en rajoutaient pas une couche (j’ai deux profs infects en mĂ©moire) Pour te dire, au collĂšge, un mec de mon Ăąge s’Ă©tait fait jeter dans une grande poubelle, devant des pions, aucun d’eux n’avait rĂ©agi. LĂ , on comprend qu’il y a vraiment un Ă©norme souci…
      Merci et belle journée à toi, bizZz

      • Linaa dit :

        Oui, ça commence Ă  « Ă©merger » un peu, mais ça reste pas mal tabou en effet. J’imagine que ça ne donne pas une belle image pour les Ă©tablissements, mais c’est une rĂ©alitĂ©. Une dure rĂ©alitĂ©. Quand tu vois tous ceux qui en arrivent au suicide, ça fait froid dans le dos. Tant de vies gĂąchĂ©es… :(

      • Linaa dit :

        Oui, j’avais regardĂ© le film (dur), pas le dĂ©bat parce que ça peut paraĂźtre dingue, mais mĂȘme aprĂšs toutes ces annĂ©es, c’est trop douloureux de repenser Ă  certaines choses.C’est peu oui, c’est un touuuut petit pas en avant, mais j’espĂšre que les choses avanceront petit Ă  petit…. Il y en a besoin.

  2. Chenor Studio dit :

    Super article, c’est pile ce dont j’vais besoin.
    Je suis en Master 1 stratĂ©gie et conseil en communication, j’aime ça mais voilĂ  je ne veux pas continuer en M2 rien que l’idĂ©e me donne de l’anxiĂ©tĂ©. Mon chĂ©rie est grave a cheval sur les Ă©tudes, il adore et me met une pression mais voilĂ  je sent que si je continue ça ne sera pas pour moi et je serai triste.

    • Linaa dit :

      Il faut songer Ă  faire ce qui te rendra heureuse et Ă©panouie ;) Si tu continues Ă  contre-coeur, et en risquant de sacrifier ton bien-ĂȘtre, ça n’en vaut pas la peine. Ton chĂ©ri peut trĂšs bien comprendre cela je pense, et on veut toujours le bonheur de la personne qu’on aime. De plus, rien ne t’empĂȘchera de retourner Ă  tes Ă©tudes plus tard, si tu le souhaites un jour. Pense Ă  toi ;)

  3. Lisa dit :

    J’ai adorĂ© ton article ! J’ai fais un article similaire il y a quelques temps sur mon blog et c’est vrai que je me retrouve dans ce que tu dis ! :)

    Bisous, Lisa

  4. Lisa MENARD dit :

    Ton article est touchant, j’aime beaucoup ta façon de t’ouvrir.
    Je suis entiĂ©rement d’accord avec ce que tu dis, on a souvent peur de penser Ă  nous avant les autres, mais si on ne le fait pas, on se fait bouffer, parce que les autres eux derriĂšre pensent qu’Ă  leur gueule…

    • Linaa dit :

      Merci beaucoup ! C’est tout Ă  fait ça, et je m’en rends compte avec les annĂ©es, mĂȘme si je t’avoue que j’ai parfois encore un peu de mal Ă  penser Ă  moi avant les autres… Mais ça se travaille ;)

  5. Mamzelle Zozo dit :

    Chouette article! Je ne m’Ă©tais jamais posĂ© cette question, je trouve ça trĂšs intĂ©ressant. Je pense que je me dirais « affirme-toi et le regard des autres n’a aucune importance ». Au collĂšge, lycĂ©e et mĂȘme ma premiĂšre annĂ©e de fac, j’Ă©tais bloquĂ©e entre ce que les autres pensent de moi et l’envie d’ĂȘtre diffĂ©rente. Ça pouvait donner des choses complexes 😊 maintenant je suis juste moi et peu importe ce qu’on en dira, heureusement on apprend et on grandit! Belle journĂ©e Ă  toi 😊

    • Linaa dit :

      J’imagine oui, ça ne devait pas ĂȘtre Ă©vident. C’est important d’ĂȘtre soi-mĂȘme, c’est mĂȘme nĂ©cessaire pour se sentir bien au quotidien. Oui, heureusement, on Ă©volue ;) Merci et belle journĂ©e Ă  toi aussi :)

  6. monrevedete dit :

    Je trouve tes conseils trĂšs bien et je pense que j’aurais pu plus ou moins me donner les mĂȘmes, parce que moi aussi j’Ă©tais trĂšs timide ( et je le suis toujours un peu d’ailleurs, mais beaucoup moins).
    Et comme tu dis, rien n’est Ă©ternel alors autant vivre sa vie Ă  fond, en pensant un peu Ă  soi et pas toujours aux autres ! :)

    • Linaa dit :

      Merci, la timiditĂ© ça peut ĂȘtre un vrai flĂ©au ( je pense l’ĂȘtre encore un peu Ă©galement, mais bien moins qu’avant, en grandissant on apprend Ă  dĂ©passer ce trait de caractĂšre… bien obligĂ©e ^^)
      Oh que oui, c’est mĂȘme nĂ©cessaire :)

  7. Ginie dit :

    De bons conseils dont la plupart j’ai encore parfois du mal Ă  intĂ©grer… Mais petit Ă  petit ça se fera.. surtout que je sais que c’est mieux pour moi… Et toi aussi tu le sais et tu avance. C’est parfait ma twin, Tu peux ĂȘtre fiĂšre de toi đŸ˜˜â€

    • Linaa dit :

      Cela se fera oui, je n’en doute pas :) T’as fais d’Ă©normes pas en avant ;) ! J’essaie d’avancer, oui … FiĂšre je ne sais pas, mais j’essaie d’ĂȘtre un peu moins dure envers moi-mĂȘme ;) Merci ma twin đŸ˜˜â€

  8. Sarah dit :

    Je pense que si j’avais pu me donner des conseils plus jeune, ça aurait Ă©tĂ© de prendre le temps de profiter, car le temps file Ă  une allure folle. J’aurais aimĂ© me dire que tout finit par passer un jour et que chaque Ă©preuve rend plus fort(e), donc de ne pas m’en faire pour certaines choses. Enfin, j’aurais aimĂ© me dire que le regard des autres n’est pas le plus important, que ce qui compte, c’est notre regard Ă  nous, et qu’il est souvent bien plus dur encore.
    TrĂšs chouette article, j’ai beaucoup aimĂ© ! :)

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s