Le chemin du pardon…

Hello !

david-marcu-4066.jpg

Ces derniers jours, j’ai regardé pas mal de vidéos sur le développement personnel. Je trouve qu’on peut apprendre beaucoup de choses grâce aux autres (on peut s’en inspirer, trouver des « clés »), et c’est aussi l’occasion d’apprendre sur soi-même, de grandir, d’évoluer.

J’ai à nouveau pris conscience que je n’arriverai pas à avancer correctement tant que je n’aurai pas fait la paix avec mon passé. Je sais que je dois pardonner à ceux qui m’ont fait du mal, pour me donner une chance d’aller de l’avant.

Accepter tout ce que j’ai vécu, c’est aussi un pas vers la guérison de mes blessures passées. C’est aussi essayer de transformer tout ça, afin d’en retirer quelque chose. Pardonner aux autres, c’est aussi réussir à me pardonner, à être plus indulgente face à ce que je considère être mes faiblesses.

La perception qu’on se fait des événements peut parfois tout changer. De fait, je pourrai choisir de passer les prochaines années à me tourmenter encore, mais je préfère me dire que si je suis toujours là aujourd’hui, c’est que j’ai été assez forte pour traverser les tempêtes. C’est tout ce que je veux retenir. Ma force.

PARDONNER.PNG

Pardonner, ça ne signifie pas oublier (impossible), ni nier ce qu’on a vécu. C’est en revanche une étape essentielle (bien que douloureuse et difficile) pour panser nos plaies de l’âme.

Très honnêtement, même si je ne suis pas quelqu’un de rancunier à la base, je ne sais pas si j’arriverai à pardonner à tous ceux qui m’ont fait tant de mal, car je n’ignore pas que sans eux (qui de leur côté sont sans-doute vite passés à autre chose), ma vie – pro et perso- serait bien différente à l’heure d’aujourd’hui. Je ne sais donc pas si je vais réussir, mais je vais essayer.

Pour moi. Pour mon bien-être.  Pour mon bonheur présent et à venir.

J’ai envie d’être positive, de me dire que j’ai encore trop de raisons de sourire et de belles choses à vivre, pour me laisser emprisonner par le passé.

Et vous ? Y a-t-il des blessures anciennes -ou pas- qui restent encore vives ? Y a-t-il des choses que vous avez -ou avez eu- du mal à pardonner ?

Passez une belle journée et prenez soin de vous 

Publicités

20 réflexions sur “Le chemin du pardon…

  1. Ginie dit :

    On n’oublie jamais mais avec le temps ces douleurs disparaissent dans un coin de notre mémoire et on avance. Cela prend du temps pour reprendre confiance mais avec le chemin parcouru et les victoires atteintes on se dit qu’on mérite le meilleur à venir et surtout qu’on est capable de bien plus qu’on aurait pu le croire. Tu y arriveras. Si j’avance aujourd’hui et avec plus de confiance et d’espoir alors toi aussi tu y arriveras. Tu le mérite tant ❤

  2. carrie4myself dit :

    Oui des chose que je ne me pardonne pas; rien que d’y penser, je revis la scene.
    Je suis en train de lire un livre sur la méthode PNL; j’espère que ca va m’aider.
    Belle soiree

  3. monrevedete dit :

    En règle générale, je ne suis pas vraiment rancunière et j’ai tendance à pardonner assez facilement, mais par contre je n’oublie pas, même si la douleur s’atténue, elle ne disparaît jamais vraiment complètement

  4. Marie Kléber dit :

    J’en ai parlé récemment avec ma psy qui me disait qu’oublier c’est souvent impossible – on apprend à vivre avec et plus on avance, moins ça nous pèse, c’est déjà pas mal. Pour le pardon, j’ai l’impression de patauger. J’ai déjà réussi à me pardonner. Mais pardonner à l’autre c’est compliqué même si je sais que c’est libérateur.
    Je crois que ça prend du temps et qu’il faut l’accepter.
    Tu es sur la bonne voie je pense…

    • Linaa dit :

      Oui, le temps n’efface pas les blessures, mais les rend moins vives. C’est déjà un grand pas en avant de réussir à se pardonner. Tu peux voir ça comme une belle victoire. Laisse-toi du temps pour réussir à pardonner à l’autre oui, ça viendra je n’en doute pas ;)
      Je l’espère en tout cas, merci !

  5. switthing dit :

    Bonjour,
    Je n’y avais pas pensé mais pardonner est en effet une excellente idée.
    On ne peut oublier, et il ne faut pas oublier, ces expériences nous forgent.

    Avoir le courage et la force de pardonner!
    ëtre capable d’aller vers l’autre et de lui dire, « Je te Pardonne ».

    Je va

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s