Comme une promesse de ne jamais laisser la flamme de l’espoir s’éteindre…

Hello !

ian-schneider-108618

J’ai longuement hésité avant d’écrire cet article, mais je me suis dit qu’un jour, il pourrait peut-être aider quelqu’un, et que pour cette simple raison, je me devais de le faire. Sans doute parce qu’à une époque, ça m’aurait aidé de lire un témoignage porteur d’espoir.

Il y a quelques années de ça, suite à un événement traumatique, je me suis retrouvée avec pas mal de troubles psychotraumatiques: anxiété sociale, agoraphobie, dépression, etc Je peux vous dire que j’en ai versé des larmes, et que je me suis sentie étranglée par l’angoisse de nombreuses fois. Pourtant, je m’en suis sortie.

Ce fut long, mais aujourd’hui, je prends conscience du chemin parcouru. Des années plus tard, je ne suis pas redevenue celle que j’étais avant. C’est impossible. En revanche, je peux à nouveau sortir toute seule, je n’ai plus de mal à parler avec des inconnu(e)s, j’ai passé mon permis de conduire, je n’évite plus les situations qui me faisaient peur, j’ai des projets pour l’avenir, je mène une vie « normale ».

C’est pourtant une chose que je pensais impossible il y a encore deux ans ! Une belle victoire en soi.

cameron-stow-231110

Auparavant, j’aurai été incapable ne serait-ce que d’aller acheter du pain toute seule (la moindre situation sociale représentait une épreuve insurmontable) ! Cela semble ridicule pour le commun des mortels, et pourtant, j’avais été détruite à ce point-là, et je rageais de me sentir prisonnière de moi-même.

Je ne voyais aucune issue à mes soucis. Je me dis souvent que si je n’avais pas rencontré ce médecin qui a vraiment pris mon mal-être au sérieux, j’en serais probablement encore au même point. C’est important de trouver une oreille attentive. De se sentir écoutée, et comprise. Accompagnée.

Bien sûr, j’ai aussi du prendre sur moi. On n’a rien sans efforts, mais il ne faut pas oublier une chose: il y a toujours un moyen de s’en sortir. Il ne faut rien lâcher. Tant pis si au début tout ne se passe pas comme on le voudrait, petit à petit on reprend confiance en soi, et on se met à gérer le quotidien avec une aisance qu’on a plaisir à (re)trouver.

Voyez-vous comme un roseau, qui plie mais ne rompt pas, et surtout: croyez-en vous ❤

Publicités

14 réflexions sur “Comme une promesse de ne jamais laisser la flamme de l’espoir s’éteindre…

    • Linaa dit :

      Merci à toi <3 Oui, même si sur le moment on a du mal à croire que la situation peut évoluer/s'améliorer, il ne faut jamais perdre espoir ! Bonne journée, bizZz

  1. Marie Kléber dit :

    Bravo pour ce chemin parcouru – je comprends parfaitement la peur toute simple d’aller acheter du pain. Tu as raison il y a toujours un moyen d’aller mieux, il faut y mettre du sien et se faire confiance. Tu peux être fière de toi. Belle continuation!

  2. dameencre dit :

    Très bel article, qui résonne beaucoup en moi ! J’ai/j’avais les mêmes difficultés que toi, je travaille beaucoup là dessus mais moi aussi je le vois le chemin parcouru :) Courage à toi et merci pour cet article inspirant !

    • Linaa dit :

      Merci, et je suis heureuse qu’il puisse trouver écho en toi. Je trouve ça chouette de pouvoir constater le chemin parcouru, on se dit parfois qu’on revient de loin… C’est un long combat, mais il en vaut tellement la peine ;) Merci beaucoup, et je te souhaite plein de belles choses <3

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s