Saisir l’instant…

Hello mes churros !

hope-house-press-253820-ConvertImage

Photo: Hope House Press

J’espĂšre que vous allez bien ? Pour ma part, un vilain virus m’aura tenu Ă©loignĂ©e de la blogosphĂšre, puisque j’Ă©tais clouĂ©e au lit H24 avec de la fiĂšvre et d’autres symptĂŽmes que je ne souhaite Ă  personne. Je suis encore un peu fatiguĂ©e, alors il me faudra certainement du temps pour reprendre un rythme habituel, rĂ©pondre aux commentaires, et rattraper mon retard sur vos blogs !

Je viens nĂ©anmoins ici en vitesse afin de partager avec vous un article que j’avais Ă©cris et que je comptais publier plus tĂŽt, enfin dĂ©sormais ce sera fait ;)

€€€€
Le matin, j’ai plusieurs rituels, dont celui d’aĂ©rer chez moi. J’aime ouvrir mes grandes fenĂȘtres et faire entrer l’air frais, cela fait autant de bien Ă  la maison qu’Ă  moi-mĂȘme.

Le Printemps venu, (et l’Ă©tĂ© approchant Ă  grands pas !) la rue est un soupçon plus animĂ©e que durant les mauvais jours.

Du coup, des fois, on surprend des bouts de vie, on entend des bribes de conversation sans y faire gaffe. C’est comme un fond sonore qui berce plus qu’autre chose.

Puis, parfois, mĂȘme si c’est plus rare, il y a des scĂšnes qui me donnent le sourire.

Ainsi, l’autre matin, j’Ă©tais occupĂ©e Ă  checker vite fait mes mails quand j’ai entendu une de mes voisines crier « Je t’aime ! « 

J’ai rĂ©alisĂ© que c’Ă©tait Ă  son fils, quand une petite voix lui a rĂ©pondu « Je t’aime aussi ». Un peu gĂȘnĂ©, parce que comprenez : c’est un grand… de neuf ans.

C’est tout bĂȘte et tout simple, mais j’ai trouvĂ© ça tellement mignon.

On oublie si souvent de dire aux autres qu’on les aime, que je tenais Ă  partager cette petite histoire avec vous.

« Je t’aime« . Ce sont des mots qui font autant plaisir Ă  dire qu’Ă  entendre, alors mĂȘme s’ils sont Ă  user avec parcimonie pour conserver toute leur valeur, n’oublions pas de les dire Ă  ceux qui nous sont chers…

€€€€
Exprimez-vous facilement vos sentiments ?

Passez un beau Lundi et prenez soin de vous ❣

 

Publicités

8 réflexions sur “Saisir l’instant…

  1. Marie KlĂ©ber dit :

    Avec mon fils oui – je lui dis je t’aime au moins une fois par jour. Pour mes proches, mes amies, je leur dis (moins facilement peut-ĂȘtre) ou je le leur Ă©cris (je suis plus Ă  l’aise avec ce mode de communication).
    TrĂšs joli billet. J’espĂšre que tu te remets doucement et que tu vas mieux.

    • Linaa dit :

      C’est certainement trĂšs prĂ©cieux pour ton fils d’entendre ces mots. Pour ma part, j’arrive Ă©galement plus facilement Ă  l’Ă©crire, le dire est plus difficile, c’est une sorte de pudeur…
      Merci, et oui je commence enfin Ă  recouvrer la santĂ©, c’est un peu fou, mais j’ai l’impression qu’on s’aperçoit Ă  quel point elle est prĂ©cieuse Ă  chaque fois qu’elle nous fait dĂ©faut.
      Belle soirée à toi, Marie :)

  2. Ginie dit :

    N’Ă©tant pas habituĂ©e Ă  l’entendre, ni petite ni adulte, j’ai un peu de mal Ă  le dire oralement… il va falloir pourtant que j’arrive Ă  le dire un jour… car ce mot prend tout son sens Ă  l’oreille de qui cette phrase est destinĂ©e, alors que par Ă©crit limpacte est diffĂ©rent !!!

    Contente de te retrouver ❀

    • Linaa dit :

      Idem, chez moi on se montre qu’on s’aime (par des attentions, le fait qu’on soit toujours lĂ  les uns pour les autres, etc), mais on se le dit rarement. Du coup, ça n’est pas quelque chose de naturel.
      Par Ă©crit, cela dĂ©pend comment c’est tournĂ©… Le dire, c’est compliquĂ©, mais pas impossible, il faut accepter d’ouvrir son coeur…

      Merci ❀

Un petit mot :) ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s